Maternité

Avoir un enfant, c’est avoir un prince charmant ?

L’arrivée de un enfant est toujours une source de joie et faire la fête en grand. Cependant, de nombreuses mères se laissent emporter par l’émotion du moment et croient que, du simple fait qu’ils sont venus au monde, leurs enfants sont déjà des Princes Charmants.

Il est vrai que les enfants, quel que soit leur sexe, sont tous tendres et sincères. Il est donc normal que chaque personne soit émue par sa seule présence. Et, surtout, une mère.

Les soupirs et les illusions viennent facilement à l’esprit en présence d’un bébé. Mais il ne faut pas oublier complètement le bon sens quand il s’agit de rêver de nos enfants.

L’amour maternel n’est pas aveugle

Contrairement à ce que l’on pense (et dit) souvent L’amour maternel n’est pas aveugle. Au contraire, c’est un amour qui est capable de tout visualiser et d’avoir suffisamment de perspective pour réaliser les différentes nuances qui composent la réalité. Cela inclut la perception des enfants.

Comme tout autre être humain, une mère peut avoir des rêves, des idéaux et des fantasmes. Et oui, il est valable de considérer les enfants comme des princes et des princesses de contes de fées, mais nous ne devons pas nous laisser emporter par la seule illusion.

Si nous voulons qu’un enfant soit un vrai prince charmant, nous devons lui donner une bonne éducation. Vous devez éviter d’être laissé en plandans la nostalgie et essayer d’agir sur ce à quoi on aspire. Il est également nécessaire de procéder aux ajustements nécessaires en cours de pratique.

L’amour maternel est inconditionnel, infini, mais il ne doit pas être moins affirmé.

L’idée est que nous matérialisions ce rêve avec un plan d’action cohérent. Bien sûr, nous ne le remarquerons pas lorsque le bébé aura quelques mois, mais à partir de 6 mois.

Il est très important d’offrir à nos enfants une éducation riche en valeurs et surtout réaliste. Pour ce faire, nous devons tenir compte du fait que nous sommes responsables du développement intégral d’un enfant.

Nous devons être très conscients de la réalité, même lorsque nous poursuivons un rêve. Cela nous permettra de s’affirmer davantage dans la prise de décision et éprouver une plus grande satisfaction.

Un fils est plus qu’un prince charmant

L’image du Prince Charmant correspond à celle du guerrier immaculé qui vient en aide aux personnes dans le besoin avec vigueur et facilité.

En plus d’être beau, a une bonne humeur et un cœur plein de bonté. Il est également intelligent, créatif, audacieux, gentleman et charmant.

Mais un fils est plus qu’un prince charmant. Un enfant est le reflet de ce qu’il y a de meilleur en nous.

Il est le fruit de nos meilleurs et plus grands efforts dans la vie. Ce désir de s’améliorer et, aussi, ce désir de redécouvrir le monde. Ou plutôt, pour retrouver notre capacité d’émerveillement et de curiosité.

Lorsque nous tenons un enfant dans nos bras, la première chose à laquelle nous pensons est la vie qu’il a devant lui et à quel point nous voulons être là pour l’aider. Nous voulons faire partie de leurs réalisations, les soutenir dans leurs chutes etgrandir avec eux.

C’est à ce moment que l’on peut se rendre compte qu’un enfant n’est pas une image unique mais un cheminement complet plein de possibilités.

Un fils est plus qu'un prince charmant.

Bien faire les choses avec un enfant

Bien qu’il n’y ait pas de formule magique il y a une chose qui est très utile : le bon sens. C’est la capacité de discerner les éléments qui composent la réalité et d’agir raisonnablement. C’est aussi ce qu’on appelle le bon sens.

Nous n’avons pas à être des mères parfaites, nous devons être des êtres humains perfectibles. Et en ce qui concerne nos enfants, nous devons comprendre que ils n’ont pas besoin d’être parfaits non plus.et encore moins la première fois.

Il faut apprécier le processus de dépassement. Après tout, la vie n’est pas un but, c’est un chemin. Afin de pouvoir la traverser et de surmonter plus facilement les difficultés, il est important de prendre en compte certains aspects. En voici quelques-unes.

Quelques conseils de base

  1. Éduquer aux valeurs.
  2. Cherchez toujours à atteindre un équilibre.
  3. Maintenir une attitude proactive.
  4. Parier sur l’attachement parental.
  5. Éviter les stéréotypes.
  6. Rêver de nos enfants. De ne pas leur imposer un rêve à eux.
  7. Regardez-nous, interrogez-nous, apprenez, réapprendre, corriger et passer à autre chose.
  8. En cas de doute, il est préférable de demander l’aide d’un professionnel. Cela ne signifie pas qu’il y a des problèmes, mais que nous avons besoin de nouveaux outils ou de nouvelles stratégies de mise en œuvre.

Vous pourriez également aimer...