Maternité

Des grossesses douloureuses, les prochaines seront-elles comme ça ?

Lorsqu’une femme reçoit la nouvelle qu’elle va devenir mère, de nombreuses émotions et questions prennent le dessus, notamment celles concernant sa santé et celle du bébé. Les grossesses douloureuses sont également l’une des préoccupations les plus courantes des femmes enceintessurtout les premiers. Que faut-il savoir à ce sujet ?

Pendant la grossesse, une femme subit de nombreux changements physiques et émotionnels. Votre bébé va grandir dans votre ventre, vos hormones vont changer considérablement de niveau et de nombreuses autres fonctions vont donner un tournant radical à la vie à laquelle vous étiez habituée.

Il est normal que de nouvelles affections et de nouveaux malaises apparaissent au fur et à mesure de l’évolution de la grossesseque la femme n’avait pas eu à affronter. C’est pourquoi on ne trouve pas toujours le moyen de les soulager.

Dans ces cas-là, le mieux est de rester calme et d’enquêter sur chacun d’eux en profondeur pour savoir comment réagir. Bien entendu, cela doit être complété par les conseils permanents du médecin de famille.

Des grossesses douloureuses

Pendant la période de gestation, la mère peut présenter certaines affections considérées comme courantes. Cependant, il est nécessaire d’être attentif à tout moment aux variations de ces symptômesafin d’éviter les complications. Certaines de ces charges le sont :

Maux de tête

Les maux de tête sont très fréquents pendant la grossesse. Ces derniers peuvent être facilement soulagés par des techniques de relaxation ; Cela permet également d’éviter la prise de tout médicament qui pourrait nuire au bébé.

Si cette méthode ne fonctionne pas et qu’il faut y remédier, vous devez demander au médecin de vous prescrire le plus approprié.

Cependant, les maux de tête peuvent également être associés à la pré-éclampsiec’est-à-dire l’hypertension artérielle pendant la grossesse. Lorsque vous souffrez de cette maladie, vous devez vous reposer complètement et suivre un traitement médical strict pour contrôler tout signe d’hypertension.

Douleur au ventre ou à l’aine

Cela se produit souvent entre 17 et 26 semaines de grossesse. Lorsque l’utérus se développe, les ligaments ronds qui l’entourent sont étirés, pour apporter un soutien plus important. Cela provoque de fortes douleurs d’un côté ou des deux côtés de l’abdomen.

Ce désagrément ne doit pas être alarmantC’est généralement le résultat d’une sortie rapide du lit ou d’une chaise, d’une forte toux et d’autres actions quotidiennes.

Les activités physiques telles que La marche ou le sport sont également à l’origine de ce type de douleur. Elle peut commencer par un malaise à l’aine et remonter jusqu’aux hanches.

Pour le soulager, la meilleure chose à faire est s’asseoir ou s’allonger lentement du côté opposé au côté atteint et respirer lentementjusqu’à ce que la maladie soit passée.

« Chaque grossesse est différente, le corps de la femme reçoit le processus d’une manière particulière en fonction de son état »

Le mal de dos

Lors de grossesses douloureuses, les douleurs dorsales sont particulièrement marquées. Comme pour les douleurs aux jambes, La prise de poids des femmes est la principale cause de cet état.

Pour réduire l’inconfort, il est préférable de rester en bonne forme physique, de marcher et de s’étirer fréquemmentDormez sur le côté avec un oreiller entre les jambes, ne restez pas debout longtemps et utilisez des compresses chaudes ou froides sur la zone affectée.

Contractions de Braxton-Hicks

Dans la dernière moitié de la grossesse, certaines contractions occasionnelles de l’utérus peuvent se produire. D’ici la 37e semaine, elles devraient être plus fréquentes, irrégulières et indolores. À l’approche de la date d’échéance, ce type de rétractation est le signe que le travail est sur le point de commencer.

Les femmes doivent être préparées à savoir quoi faire si elles entrent en travail à la maison.

Si vous ressentez des contractions et qu’elles sont accompagnées de lombalgiesSi vous avez des problèmes de santé, vous devez contacter votre médecin dès que possible afin qu’il vous explique comment procéder. Il ou elle vous examinera probablement pour déceler d’éventuelles complications.

Les grossesses douloureuses sont malheureusement plus fréquentes que nous le souhaiterions. Le fait d’en avoir fait l’expérience nous prépare à appliquer des options naturelles et faciles à utiliser pour lutter contre les affections courantes. Cependant, On ne peut pas tenir pour acquis que si la maternité frappe à notre porte une fois de plus, l’expérience sera la même.

Chaque grossesse est différente, le corps de la femme reçoit le processus d’une manière particulière en fonction de son état. La situation émotionnelle et physique pendant la grossesse peut être diamétralement opposée, donc rien ne peut garantir que nous aurons des grossesses douloureuses parce que nous en avons déjà eu une.

Au contraire, si vous avez eu la chance de ne pas souffrir lors d’une grossesse, il n’est pas non plus possible de dire que lors de la suivante vous n’aurez pas à faire face à une grossesse un peu plus inconfortable.

Vous pourriez également aimer...