Maternité

Hémorroïdes pendant l’accouchement

Les hémorroïdes sont une inflammation des veines situées dans le rectum ou le canal anal. C’est un problème très courant tout au long de la grossesse, bien qu’il se développe également lorsque la femme pousse pendant l’accouchement.

Pendant la gestation, les veines sous l’utérus sont sujettes à un éventuel gonflement ou à une dilatation. En fait, la pression intense exercée par l’utérus sur les veines de la région anale provoque souvent l’apparition d’hémorroïdes.

En plus d’apparaître pendant la grossesse ou l’accouchement, Les hémorroïdes peuvent également être une conséquence de la constipation post-partum, lorsque l’organisme élimine le liquide supplémentaire nécessaire pendant la grossesse et commence à produire du lait maternel.

Voici comment les troubles hémorroïdaires peuvent survenir pendant l’accouchement et les précautions nécessaires pour soulager la douleur qu’ils provoquent.

Pourquoi les hémorroïdes peuvent-elles apparaître ?

Pendant le travail et avec une pression accrue sur l’anus, il est possible que des hémorroïdes commencent à apparaître. Cependant, d’autres causes sont également responsables de ce trouble. En fait, les changements physiques que connaissent les femmes pendant les mois de grossesse sont généralement ceux qui provoquent l’apparition des hémorroïdes.

Il convient de noter que, pendant cette période, l’utérus de la femme enceinte commence à se développer, tandis que le bébé continue à grossir également. Ce processus entraîne une diminution du flux sanguin. À leur tour, ces changements provoquent l’apparition d’hémorroïdes en raison de l’augmentation de la pression veineuse dans le bas du corps.

Les hémorroïdes peuvent se former de façon interne ou externe. Dans ce sens, si elles se forment à l’intérieur du rectum, on les appelle des hémorroïdes internes ; lorsqu’elles se forment à l’extérieur de l’anus, on les appelle des hémorroïdes externes.

Aussi, Le saignement est un symptôme majeur des hémorroïdes internes, qui se produisent lorsque les veines se dilatent jusqu’au point de sortie par l’anus et reviennent au rectum.

Les hémorroïdes pendant l'accouchement sont produites par la force que les femmes utilisent pendant ce processus.

En ce qui concerne les hémorroïdes externes, qui apparaissent généralement à l’extérieur de la peau, dans l’ouverture de l’anus. En général, ils s’effacent au bout de deux semaines.

Pour rester en bonne santé, la plupart des femmes enceintes prennent des suppléments de fer. Cependant, l’ingestion de ce minéral en grande quantité peut provoquer la constipation, qui reste un facteur important dans l’apparition des hémorroïdes.

Comment prévenir les hémorroïdes pendant l’accouchement ?

Les troubles hémorroïdaires sont causés par la poussée pendant l’accouchement, bien qu’ils puissent également être une conséquence de la constipation après l’accouchement. Voici quelques suggestions pour les prévenir :

1. assurer une bonne hydratation

Tout d’abord, vous devez boire beaucoup d’eau pour maintenir une hydratation adéquate pendant toute la période de gestation. En fait, la dose quotidienne d’eau devrait être de 1,5 à 2 litres. Cela contribue généralement à ramollir les selles et à faciliter leur évacuation.

2. Un régime alimentaire riche en fibres

Un régime alimentaire contenant des fibres est le meilleur remède naturel pour les troubles de la circulation, puisqu’il consomme de grandes quantités de fruits, de légumes et de céréales. Par exemple, l’orange est un bon laxatif naturel pour la constipation.

« Les changements physiques subis par les femmes au cours des mois de grossesse sont généralement ceux qui provoquent l’apparition d’hémorroïdes ».

3. Mieux maîtriser les émotions négatives

D’autre part, il est important de gérer le stress émotionnel et d’éliminer l’anxiété inutile que vous pouvez souffrir avant d’accoucher. Le stress a la capacité d’augmenter la pression sanguine, ce qui provoque l’élargissement des veines de la cavité anale. Le résultat : des hémorroïdes gênantes.

Les exercices de fitness pendant la grossesse font travailler les muscles qui sont très sollicités à ce stade.

4. Pratiquer une activité physique régulière

Enfin, nous devons être conscients qu’il n’est pas facile de maintenir une activité physique régulière pendant la grossesse. Cependant, il est important d’éviter de rester assis trop longtemps.

Vous devez savoir que la marche fait également baisser la pression artérielle et favorise la circulation sanguine dans le corps. Il est donc utile pour la réduction des hémorroïdes.

Après la naissance, la guérison des éruptions hémorroïdales combine un traitement local pour réduire l’inflammation et un suppositoire, une crème ou des corticostéroïdes locaux. La régularisation du transit intestinal est essentielle.

Enfin, considérez les hémorroïdes comme un signe d’amélioration de votre mode de vie et prenez soin de votre santé en tant que future mère. Voilà pourquoi, donne plus d’importance à l’alimentation, à l’hydratation et à l’exercice physique et évite le stress émotionnel et l’anxiété ; vous réussirez sûrement à empêcher leur apparition !

Vous pourriez également aimer...