Maternité

La reproduction assistée : qu’est-ce que c’est ?

Reproduction assistée est l’ensemble des techniques et des traitements médicaux qui permettent une grossesse lorsqu’elle n’a pas lieu naturellement. Lorsqu’une grossesse n’est pas obtenue spontanément, c’est parce qu’il y a des problèmes de stérilité.

La stérilité est l’incapacité d’un couple à concevoir naturellement en l’espace d’un an. Si la femme a plus de 35 ans, les délais sont réduits et le temps de recherche d’une grossesse est ramené à 6 mois.

La stérilité peut être primaire, si une gestation n’a jamais été obtenue, ou secondaire si, après une première grossesse, la suivante n’est pas obtenue après 12 à 24 mois de recherche. 85% des couples non stériles conçoivent dans l’année.

Les causes de la stérilité

Les causes de la stérilité touchent les hommes et les femmes de manière égalePar conséquent, si un couple est stérile, les deux doivent être testés.

Les principales causes de la stérilité se situent à différents niveaux :

  • Ovarienne.
  • Tubaire.
  • Utérine.
  • Sperme.
  • Fécondation défectueuse.
  • Problèmes d’implantation.

Les autres facteurs qui influencent l’augmentation des cas de stérilité sont

  • Les familles monoparentales.
  • L’évolution du rôle des femmes dans la société.
  • Recherche de gestation retardée.
  • Augmentation de l’âge des femmes cherchant à tomber enceintes.

Que puis-je faire si je ne tombe pas enceinte ?

Si vous recherchez une grossesse depuis plus d’un an sans succès, ou plus de 6 mois si vous avez plus de 35 ans, se rendre au cabinet de la sage-femme ou du gynécologue pour commencer les études de stérilité.

La consultation permettra d’identifier les pathologies et les facteurs de risque possibles, d’étudier les anomalies génétiques transmissibles, le cas échéant, et d’orienter la stratégie thérapeutique à suivre.

Comment la stérilité est-elle diagnostiquée ?

Afin de diagnostiquer la stérilité, plusieurs facteurs doivent être étudiés :

  • Évaluer si le sperme est normal.
  • Consultez le site si la femme ovule et si elle dispose d’une réserve ovarienne suffisante.
  • Vérifiez le corriger l’état anatomique et fonctionnel de l’utérus et des trompes de Fallope.
  • Examen physique complet.

Quels sont les tests effectués ?

Il s’agit de certains des tests les plus courants effectués à la clinique de stérilité :

Seminogramme

Il est composé de la l’analyse du sperme. Il doit être recueilli dans un récipient en plastique stérile après une abstinence sexuelle de 3 à 5 jours.

Il doit être transporté à l’abri des températures extrêmes et pas plus d’une heure entre l’enlèvement et la livraison au laboratoire. Lorsque le séminogramme est anormal, un autre doit être effectué dans un délai de 3 à 6 semaines.

Dans le séminogramme, différentes caractéristiques du sperme sont étudiées au niveau macroscopique comme l’apparence, le volume, le pH et la viscosité du sperme. Et aussi à un niveau microscopique comme la concentration des spermatozoïdes, leur morphologie, leur mobilité, leur vitalité, leur capacité d’agglutination et leur agrégation non spécifique.

D’autres tests complémentaires peuvent être nécessaires chez l’hommeLe médecin peut également effectuer d’autres tests, tels qu’une évaluation endocrinienne, une analyse d’urine ou des études génétiques.

Étude sur les ovaires

Il est essentiel de vérifier que les ovaires conservent leur capacité fonctionnelle, c’est-à-dire la capacité d’ovuler, et qu’ils disposent d’une réserve d’ovules suffisante.

L’ovulation est la capacité de l’ovaire à produire un ovule mature qui peut être fertilisé pour produire un embryon viable. Pour vérifier si la femme ovule, différents tests peuvent être effectués :

  • Test d’ovulation.
  • Mesure de la température basale du corps.
  • Test post-coïtal évaluant la glaire cervicale.
  • Biopsie de l’endomètre en phase lutéale.
  • Détermination des hormones dans l’analyse de sang.
  • Échographie des ovaires.

Étude des trompes

Le facteur tubaire est l’une des principales causes de la stérilité féminine. Pour étudier la bonne fonctionnalité des trompes de Fallope, il existe différents tests :

  • Hystérosalpingographie. Elle consiste à visualiser les trompes de Fallope et l’utérus au moyen de rayons X après avoir introduit un liquide de contraste dans la cavité utérine par le col de l’utérus.
  • Laparoscopie. Il s’agit d’une procédure chirurgicale au cours de laquelle l’intérieur de l’abdomen est visualisé par de petites incisions.
  • Échographie.

Étude utérine

Au niveau de l’utérus, des malformations congénitales (septate uterus…) ou acquises (fibromes, polypes…) peuvent apparaître qui rendent difficile l’implantation de l’ovule fécondé. L’un des meilleurs tests pour l’étude de l’utérus est l’échographie.

Le col de l’utérus peut également être étudié, bien qu’il soit rare que ce soit la seule cause de stérilité. Une hystéroscopie du col de l’utérus peut être pratiquée pour le visualiser et prélever des échantillons.La reproduction assistée : qu'est-ce que c'est ?

Techniques de reproduction assistée

Les techniques de reproduction assistée sont l’ensemble des techniques qui, appliquées comme traitement aux couples ayant un problème de stérilité, peut conduire à la réalisation d’une grossesse.

Il en existe différents types :

Insémination artificielle – AI, en tant que technique de reproduction assistée

L’IA est une technique de reproduction assistée qui consiste à déposer artificiellement des spermatozoïdes dans l’appareil reproducteur féminin pour essayer de raccourcir la distance entre l’ovule et le sperme et de faciliter la rencontre entre les deux.

Selon l’origine des spermatozoïdes, il existe deux types d’IA : homologue ou conjugale, lorsque les spermatozoïdes proviennent du partenaire ou avec des spermatozoïdes de donneur. La décision d’utiliser le sperme du partenaire ou du donneur est déterminée par les problèmes qui ont causé la stérilitéet doivent être étudiés individuellement dans chaque cas.

Le les étapes de traitement pour réaliser l’IA sont :

  1. Stimulation ovarienne contrôlée.
  2. Induction de l’ovulation et programmation de l’IA
  3. Préparation du sperme.
  4. Insémination intra-utérine.
  5. Soutien de la phase lutéale (avec des hormones)

Fertilisation In Vitro – La FIV, une autre des techniques de reproduction assistée

Elle consiste en obtenir un spermatozoïde pour féconder l’ovule en dehors du corps de la femme, dans le laboratoire. Une fois atteint, l’embryon ou les embryons sont transférés directement dans l’utérus pour tenter de tomber enceinte.

La FIV est indiquée lorsque l’IA a échoué ou n’est pas une alternativeC’est également le cas lorsqu’il existe certaines causes de stérilité ou lorsqu’il est nécessaire d’effectuer un diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) de l’embryon.

Le les étapes de traitement pour effectuer une FIV sont :

  1. Stimulation ovarienne contrôlée.
  2. Ponction ovarienne pour extraire les ovules.
  3. Collecte et préparation du sperme.
  4. Fécondation et culture des embryons en laboratoire.
  5. Préparation de l’endomètre.
  6. Transfert d’embryons.
  7. Test de grossesse.

Les embryons qui n’ont pas été transférés peuvent être gelés en vue de futurs transferts.

Injection intracytoplasmique de sperme – ICSI pour la reproduction assistée

Il s’agit d’une variante de la technique classique de FIV qui consiste introduire artificiellement la tête des spermatozoïdes dans le cytoplasme de l’ovule pour parvenir à la fertilisation. Dans le cadre de la FIV, ce contact se fera spontanément dans l’environnement artificiel.La reproduction assistée : qu'est-ce que c'est ?

Il est utilisé dans les cas de stérilité les plus graves (surtout chez les hommes), car elle n’exige pas une qualité de sperme élevée.

Les phases de traitement pour la réalisation d’une ICSI sont très similaires à celles de la FIV classique, augmentant la préparation en laboratoire du sperme et la fécondation avant l’implantation de l’embryon.

En conclusion…

Si vous voulez tomber enceinte et que vous n’y parvenez pas, n’hésitez pas à vous adresser à votre professionnel de santé de référence pour résoudre tous vos doutes sur la procréation assistée. A l’heure actuelle, Il existe de nombreuses techniques et tests qui ont permis de s’assurer que la stérilité n’est pas un obstacle à la formation ou à l’expansion d’une famille.

Vous pourriez également aimer...