Maternité

Les échographies pendant la grossesse : quelles informations fournissent-elles ?

Les échographies de grossesse sont l’un des tests médicaux les plus importants pour suivre l’évolution de la grossesse et la croissance du fœtus. L’échographie elle-même est un test d’imagerie qui, grâce aux ultrasons, permet de visualiser les structures internes.

Les échographies obstétricales fournissent des informations sur les organes sexuels féminins (utérus, trompes de Fallope et ovaires), les structures voisines (vessie) et, bien sûr, en cas de grossesse, sur le fœtus et son environnement (sac gestationnel, liquide amniotique, cordon ombilical…).

Il s’agit de tests non invasifs et indolores qui ne présentent aucun risque pour la mère ou le bébé. Pendant la grossesse, trois échographies de suivi sont généralement effectuées. Chacune d’entre elles est réalisée au cours d’un trimestre de gestation et fournit des données différentes.

Echographie du premier trimestre

Il est généralement effectué vers 12 semaines de grossesse (11-13 semaines) et fournit des informations essentielles sur le début de la grossesse :

  • Nombre d’embryons. Cela indique si la grossesse est unique ou multiple.
  • Présence de battements de cœur du fœtus. Généralement présent à partir de la 6e semaine de grossesse.
  • Âge gestationnel et durée de l’embryon Il permet de vérifier si les semaines de grossesse correspondent à celles calculées sur la base de la date des dernières règles.
  • Morphologie de l’embryon. Vérifiez qu’elle a la bonne forme au moment de la gestation.
  • Mesure de la translucidité nucale pour le dépistage chromosomique (c’est un marqueur dans le cadre du dépistage prénatal non invasif)
  • Contrôle de l’utérus et des ovaires.

Cette échographie est l’une des plus excitantes pour la mère, car elle confirme avec certitude l’existence d’une grossesse en visualisant l’embryon.

Echographie du deuxième trimestre

Elle est effectuée vers 20 semaines de grossesse (18-21 semaines). Également connu sous le nom de l’échographie morphologique, car son principal objectif est d’évaluer le bon développement des organes et des systèmes fœtaux. Il permet de détecter les anomalies structurelles du fœtus et les marqueurs chromosomiques.

  • Confirme le nombre de fœtus et leur vitalité.
  • Explorez le placenta (localisation, caractéristiques, nombre de vaisseaux dans le cordon ombilical…)
  • Évalue la quantité de liquide amniotique présente.
  • Évalue la croissance du fœtus selon différents paramètres : mesures de la tête, de l’abdomen et du fémur.
  • Étude le l’anatomie fœtale ; C’est pourquoi cette échographie est la plus longue de toutes.
  • Il révèle le sexe du fœtus.
  • Vérifier l’utérus et les ovaires.

Le sexe du bébé est connu grâce à cette échographie, bien que de nombreux parents préfèrent ne pas le savoir avant l’accouchement.

Echographie du troisième trimestre

Elle est effectuée entre 32 et 36 semaines de grossesse.

  • valorise la la vitalité et la position du fœtus à l’intérieur de l’utérus.
  • Contrôle de la croissance fœtale avec les mêmes mesures que l’échographie du deuxième trimestre. Ces mesures sont très importantes dans les cas de retard de croissance intra-utérin (CRI) ou de macrosomie fœtale.
  • Localiser le placenta.
  • Calculer le volume du liquide amniotique (quantité normale, polyhydramnios ou oligoamnios).
  • Si nécessaire, étudier le flux sanguin fœtal-placentaire (éco-doppler).

Ce sont les échographies minimales recommandées qui permettraient de suivre la grossesse. Cependant, toute altération détectée dans la croissance du fœtus, la quantité de liquide amniotique ou les caractéristiques du placenta peuvent nécessiter un examen échographique supplémentaire.

Les échographies pendant la grossesse, ainsi que les analyses sanguines, permettent de contrôler la bonne évolution de la gestation et de détecter toute anomalie qui pourrait survenir. Il est très important de suivre les recommandations des professionnels de santé qui vous accompagnent pendant votre grossesse et les consulter pour toute question que vous pourriez avoir.Les échographies pendant la grossesse : quelles informations fournissent-elles ?

Autres échographies pendant la grossesse

  • Étude Doppler fœtal. Il nous permet d’évaluer le flux sanguin entre le placenta et le bébé, puisqu’il s’occupe de sa nutrition et de son oxygénation. En cas de modification, des contrôles plus exhaustifs de la croissance du fœtus seraient nécessaires.
  • Étude Doppler des artères utérines Ce test observe la résistance des artères utérines maternelles au flux sanguin. Cette valeur peut être modifiée en cas de CIR ou en présence d’hypertension maternelle pendant la grossesse (prééclampsie).
  • Neurosonographie. Dans ce test le cerveau et la moelle épinière du fœtus sont étudiés. Elle est indiquée dans des cas très spécifiques.
  • Mesure de la longueur du col de l’utérus. Cette échographie est réalisée par voie vaginale et permet d’estimer la longueur du col de l’utérus. Il est indiqué chez les femmes ayant des antécédents de naissance prématurée (avant 37 semaines de grossesse).
  • Echographies 4D et 5D. Il existe une large gamme sur le marché. Ils permettent de voir le bébé presque comme une photographie. Elles peuvent avoir une indication médicale, mais elles sont généralement faites de manière à ce que le bébé puisse être vu de manière beaucoup plus claire et précise.

Vous pourriez également aimer...