Maternité

Pourquoi est-il bon d’apprendre aux enfants à se réconcilier ?

Apprendre aux enfants à se réconcilier, aussi compliqué que cela puisse être, doit se faire dès les premiers stades du développement de l’enfant. Cela les aidera à raisonner et à réaliser ce qu’ils ont fait de mal.

Des milliers de fois, vous avez vu votre enfant en colère, que ce soit avec vous, un ami à l’école ou toute autre personne de son entourage. Souvent, on a tendance à laisser les enfants surmonter leur colère, et c’est là que se situe l’échec.

Apprendre la valeur des sentiments

La première chose que l’enfant doit savoir est que il y a des moments où leur comportement n’est pas bon. Les disputes et la colère font partie de la vie. D’où l’importance de parler à l’enfant, pour lui apprendre à résoudre des situations similaires à l’avenir. Il faut lui expliquer ce qu’il a fait de mal et pourquoi cet acte ou ces mots ne sont pas appropriés.

Étant si petits, ils ne sont souvent pas conscients du problème ou de ce que l’autre personne peut penser. Ils n’ont aucune capacité d’empathie envers les autres. C’est pourquoi il est important de les mettre dans la situation, de les mettre à la place de l’autre.Il est donc préférable de lui demander quelque chose comme : « Voudriez-vous qu’on vous fasse ça ?

En enseignant aux enfants l’empathie, on leur fait bien comprendre les situations et on leur fait prendre conscience des actions ou des mots qui sont bons et de ceux qui sont mauvais.

Il est important de se rappeler que tout ce que les enfants apprennent pendant leur enfance, ils l’appliqueront plus tard dans leur vie future. Apprendre à se réconcilier est l’une des valeurs les plus importantes à acquérir. Cela transmet de l’affection, de l’amitié ou de l’amour pour l’autre personne, qui sont des valeurs fondamentales qui devraient être enseignées à un enfant.

Utiliser des exemples tirés de la vie quotidienne

La meilleure méthode pour apprendre aux enfants à se réconcilier est de leur donner des exemples tirés de la vie quotidienne. Par exemple, évoquer un sujet qui lui tient à cœur ou qui tient à cœur à un autre enfant. Et si maman et papa se disputent et ne s’entendent pas ? C’est un exemple clair de la façon dont l’enfant réaliserait l’importance de se réconcilier avec les personnes qu’il aime.

Même si l’enfant est rempli d’exemples à méditer, il est également très important que ces exemples soient mis en pratique. C’est-à-dire qu’en tant que mère, vous devez aussi donner l’exemple et savoir vous réconcilier si l’occasion se présente. Il faut s’en souvenir, à cette époque, les enfants imitent ce qu’ils voient faire leurs aînés. Ses parents, en particulier, deviennent des modèles. C’est pourquoi il est très important de donner le bon exemple dans ce genre de situation.

Les livres pour enfants sont un autre moyen d’apprendre aux enfants à se réconcilier. De nombreuses histoires traitent de ce sujet et le fait de le voir reflété dans des livres les aide à le comprendre de manière plus simple.

Comment se réconcilier ?

Lorsque l’enfant se rend compte qu’il a fait quelque chose de mal et qu’il veut le réparer, c’est là le problème. Comment apprendre aux enfants à se réconcilier ?

Il est vrai que ce qui est fait pour se réconcilier peut varier selon le type de discussion ou de colère. Néanmoins, l’enfant doit être très clair sur le fait que des excuses doivent toujours être faites, et qu’elles doivent être faites avec le cœur.

Demander pardon, c'est accepter que nous ayons tous eu tort.

Cette nuance peut sembler absurde, mais même nous, les adultes, avons parfois du mal à nous excuser sincèrement. Les enfants ne devraient jamais être forcés à se réconcilier, car sous la pression, ils n’apprendront pas ou ne tireront rien de cette situation.

De plus, ne laissez pas l’enfant associer ses excuses à un baiser ou à une étreinte. Ce sont des gestes d’affection qui peuvent s’accompagner de pardon lorsqu’ils sont ressentis instinctivement. En fonction de l’âge de l’enfant, il faut lui laisser le soin de résoudre le conflit, avec le moins d’intervention possible des adultes.

S’il était nécessaire d’intervenir, ce serait uniquement pour essayer de trouver des solutions, à travers des questions telles que : Comment pensez-vous pouvoir résoudre cette situation ?

Enfin, ne négligez pas les réactions liées à l’arrogance. L’empathie, comme vous le voyez, est aussi éduquée. La capacité de l’enfant à résoudre les problèmes quotidiens à l’avenir dépendra de ces apprentissages. En bref, vous serez une personne beaucoup plus mature, capable de relever avec succès les défis de la vie.

Vous pourriez également aimer...