Maternité

Que faut-il manger pendant la grossesse ?

Manger pendant la grossesse est une question qui ne doit pas être laissée au hasard. Pendant la grossesse, une femme doit veiller à ce que son alimentation fournisse suffisamment de nutriments et d’énergie pour que le fœtus se développe et se développe correctement. En outre, elle doit également s’assurer que son corps est suffisamment sain pour faire face aux changements en cours.

Pour une grossesse en bonne santé, le régime alimentaire de la mère doit être équilibré et nutritif. Cela implique un équilibre correct entre les protéines, les glucides et les lipides, ainsi que la consommation d’une grande variété de légumes et de fruits.

Manger pour deux, pas pour deux

Pendant la grossesse, les besoins caloriques de la mère augmentent. Cela ne signifie pas pour autant que vous devez manger pour deux. La consommation de calories ne double pas, elle augmente juste un peu.

Pendant la grossesse, le poids augmente souvent considérablement. Selon l’Institut américain de médecine, une femme ayant un indice de masse corporelle normal (entre 18,5 et 24,9) devrait prendre entre 11 et 16 kilos en neuf mois. Cependant, une femme en surpoids en début de grossesse ne devrait prendre qu’entre 7 et 11,5 kg.

En tout cas, ce sont les spécialistes qui doivent dicter les recommandations en matière de prise de poidsCelles-ci peuvent varier en fonction de l’âge de la femme, du développement du fœtus et de l’état de santé du fœtus et de la mère.

En tout cas, une prise de poids excessive ou insuffisante peut affecter la santé du fœtus et de la mère.

Nutrition pendant la grossesse

Manger des fruits et des légumes est essentiel pour une grossesse en bonne santé. Au moins cinq portions de fruits et légumes par jour doivent être consommées sous quelque forme que ce soit : frais ou cuits, entiers ou sous forme de shake/jus, congelés ou non.

Til est également important de consommer des aliments riches en amidon et en glucides complexesLes produits les plus populaires sont le riz, les pâtes et le pain (mieux que le pain complet) ainsi que les pommes de terre.

Protéines et graisses pendant la grossesse

Les protéines sont également importantes pendant la grossesse, et ne peuvent être négligées. Les protéines peuvent être d’origine animale (poisson, viande maigre, volaille, fruits de mer, produits laitiers et œufs) ou végétale (légumineuses, graines, noix).

Quant à la graisse, elle ne doit pas représenter plus de 30% des calories consommées par jour par une femme enceinte. En fait, des chercheurs de l’université de l’Illinois ont publié dans le Journal de physiologie Des recherches ont montré qu’un régime alimentaire riche en graisses peut programmer génétiquement un bébé pour un futur diabète.

D’autre part, une équipe de l’Université Complutense de Madrid a publié dans le Journal européen de la nutrition clinique une enquête qui a un équilibre entre les graisses, les protéines et les glucides est important pour la bonne santé actuelle et future du bébé en développement.

Selon les chercheurs, plus de la moitié des femmes ont un régime alimentaire de mauvaise qualité qui comprend une grande quantité de produits animaux riches en graisses saturées en plus d’une faible quantité de glucides, de légumes et de légumineuses.

En outre, une équipe de l Université de la santé et des sciences de l’Oregon expliqué dans le magazine dans le magazine Endocrinologie que un régime alimentaire riche en graisses pendant la grossesse augmente le risque de décès du fœtus parce que le flux sanguin de la mère vers le placenta est réduit.

Manger des fruits et des céréales pendant la grossesse

Fibres, calcium et zinc pendant la grossesse

Les femmes sont plus exposées au risque de constipation pendant la grossesse. Manger beaucoup de fibres est efficace pour réduire ce risque. Les aliments à grains entiers tels que la farine de pain complet, le riz sauvage, les pâtes complètes, les légumineuses, les fruits et les légumes sont riches en fibres.

Des études ont montré que commériser beaucoup de fibres pendant la grossesse réduit le risque (ou au moins la gravité) des hémorroïdesqui deviennent également plus courantes à mesure que le fœtus grandit. Les fibres peuvent également contribuer à prévenir l’obésité.

De plus, la femme enceinte à avoir un apport quotidien sain de calcium. Les produits laitiers tels que le lait, le fromage et le yaourt sont riches en calcium.

D’autre part, eLe zinc est un autre élément nutritif essentiel pendant la grossesse, qui joue un rôle important dans la croissance et le développement normauxLes résultats de cette étude montrent que l’intégrité des cellules et diverses fonctions biologiques, y compris le métabolisme des acides nucléiques et la synthèse des protéines, ne sont pas affectées. Comme toutes ces fonctions sont impliquées dans la croissance et la division des cellules, le zinc est important pour la croissance et le développement du fœtus.

Les meilleures sources de zinc sont le poulet, la dinde, les crevettes, les crabes, les huîtres, les produits à base de viande, le poisson, les produits laitiers, les légumineuses, les arachides, les noix, les graines de tournesol, le gingembre, les oignons, le germe de blé, le riz, les pâtes, les céréales, les œufs et le tofu.

Vous pourriez également aimer...