Maternité

Quels sont les changements qui se produisent dans le cerveau pendant la grossesse ?

Les femmes vivent beaucoup de changements et d’émotions au cours de leur vie, en raison des variations hormonales. L’une des transformations les plus courantes du cerveau pendant la grossesse.

Ces changements peuvent expliquer l’altération de la concentration de la femme et pourquoi elle devient un peu distraite. Découvrez ci-dessous ce qu’ils sont et ce que vous devez ressentir à leur sujet.

Le cerveau pendant la grossesse : des changements importants

Beaucoup de femmes le prétendent, après la grossesse, elles ont commencé à oublier certaines choses et sont plus sensibles aux émotions de leur prochain. Ces altérations se produisent parce que la femme ne se concentre que sur une seule chose : le bébé.

Donc, se concentre davantage sur certaines questions et en néglige d’autres. Parmi les changements les plus importants, nous pouvons souligner

Réduction de la matière grise

Le changement le plus important dans le cerveau pendant la grossesse se situe dans la matière grise. Elle est connue sous le nom d’élagage neural, car cette partie diminue ou est réduite ; est un processus qui permet une plus grande sensibilité à la souffrance. Cette condition semble conduire une femme à optimiser ses fonctions sensorielles pour faire face à la tâche de s’occuper d’un bébé.

Certains spécialistes attribuent à ce changement la capacité que les mères développent pour traduire ce que d’autres personnes ressentent. Cette empathie est particulière aux enfantsIl est donc compréhensible que ce soient les mères qui détectent les besoins des petits.

Augmentation de la taille des neurones

Un autre changement que le cerveau subit pendant la grossesse se produit dans la zone préoptique médiane de l’hypothalamus. En raison de cette condition, il y a une augmentation de la taille des neurones, les rendant plus sensibles et plus actifs.

Une des conséquences est l’aiguisement des sens comme l’odorat et le goût. C’est pourquoi les jeunes filles enceintes ou les femmes qui viennent d’accoucher peuvent mieux sentir les odeurs et les goûts ; beaucoup d’entre elles en viennent à les trouver dégoûtants.

Les changements dans le cerveau pendant la grossesse peuvent entraîner, entre autres, des pertes de mémoire.

Une autre conséquence est la l’intensification des stimuli opiacés et un sentiment de bien-être. C’est cette sensibilité qui fait qu’une mère tombe amoureuse de son bébé juste en le sentant dans son ventre, et encore plus à la naissance.

Aussi, c’est ce changement dans le cerveau qui cause à la mère un malaise physique lors de la séparation d’avec l’enfant dans les premiers mois de la vie.

Réduction de l’amygdale cérébrale

Pendant la grossesse, le cerveau est soumis à des changements hormonaux et à la présence de substances typiques de la grossesse et de l’allaitement. L’une des conséquences est que l’amygdale cérébrale, qui est responsable de la peur et des décisions prises face à ce stimulus, est réduite.

Pour cette raison, de nombreuses mères développent un cerveau moins enclin à la peur. Cette capacité permet à la femme d’agir de diverses manières pour préserver la vie de son enfant.

« Le changement le plus important dans le cerveau pendant la grossesse est l’élagage neural. C’est un processus qui permet une plus grande sensibilité à la souffrance.

Influence la fonction synaptique de l’hippocampe

C’est l’une des causes de la distraction et de l’oubli chez les femmes enceintes. Cela s’explique par l’augmentation de la mémoire spatiale et de l’apprentissage.

Bien que ces transformations commencent pendant la grossesse, elles s’accentuent à la naissance, car le cerveau s’adapte pour surveiller constamment le nouveau membre du ménage. Vous devez donc apprendre à prendre soin du bébé et à accomplir rapidement d’autres tâches.

Les poussées de croissance se produisent à différents moments de la vie d'un bébé.

Le cerveau des femmes enceintes : est-ce possible ?

Pendant la grossesse, le cerveau réagit aux différentes hormones auxquelles il est vulnérable. Il s’agit principalement de l’ocytocine et de la prolactine. D’une manière étonnante, les deux effectuent des transformations qui sont maintenues pendant les premiers mois après la naissance.

Il existe même certaines structures qui subsistent au fil des ans. Ces changements positifs permettent à la mère de renoncer à des heures de sommeil pendant la première année de vie de l’enfant, ainsi que la compréhension du langage non verbal caractéristique des bébés.

En conclusion, le cerveau pendant la grossesse subit diverses modifications qui vont guider la femme vers une maternité heureuse. Ces modifications sont nécessaires et font partie de la beauté que l’on ressent lorsqu’on est mère. Par conséquent, Si vous vous inquiétez de ce que vous ressentirez en ayant votre petit, ne vous inquiétez pas : votre esprit est déjà préparé.

Vous pourriez également aimer...