Maternité

Sexualité et contraception pendant la période post-partum

Assister à la la sexualité et la contraception post-partum est essentielle à la santé globale des femmes tout au long de leur vie. La contraception pendant la période post-partum présente des aspects différents de ceux de la contraception pour les autres femmes.

Sexualité pendant la période post-partum

La puerpéralité, ou période post-partum, est une période de grands changements personnelle, familiale, psychologique, physique… La vie de couple a changé et cela peut affecter votre vie sexuelle.

La fatigue, la peur de la douleur dans les relations en fonction du déroulement de l’accouchement ou de la césarienne, les changements physiques, les nouvelles tâches et souvent la diminution de la libido peuvent affecter votre bien-être.

Il est important de ne pas identifier la sexualité uniquement avec les rapports sexuels et n’oubliez pas que cela va beaucoup plus loin (baisers, caresses, stimulation…), et que tout cela ne doit pas nécessairement se terminer par un coït. Une bonne communication avec votre partenaire est essentielle.

Les relations sexuelles avec pénétration peuvent reprendre lorsque la loquacité (le saignement qui se produit après l’accouchement et qui peut durer jusqu’à 40 jours) est terminée et que vous en avez envie.

Contraception post-partum

Parfois, c’est la crainte d’une nouvelle grossesse qui affecte la reprise des relations sexuelles. La contraception pendant la période post-partum est une partie fondamentale de cette étape.

Contraception post-partum : les mères qui allaitent

Si vous pratiquez l’allaitement maternel, il existe une méthode contraceptive connue sous le nom La méthode LAMP (méthode d’allaitement et d’aménorrhée).

Cette méthode empêche la grossesse car, pendant que votre bébé tète le sein, elle inhibe la LH, l’hormone qui déclenche l’ovulation, par conséquent, s’il n’y a pas d’ovulation, il ne peut y avoir de grossesse. Cette méthode peut être considérée comme une méthode très efficace (son taux d’échec est de 0,5 %) pour autant qu’un certain nombre d’exigences soient respectées :

  • Votre bébé doit avoir moins de 6 mois.
  • Le bébé doit boire uniquement et exclusivement du lait maternelsans aucun autre solide ou liquide, même pas de l’eau.
  • Les prises de vue doivent être faites à la demande, avec un maximum de 6 heures entre eux la nuit, et 4 heures le jour.
  • Vous devez rester sur aménorrhéeAutrement dit, depuis que vous avez accouché et que les loquaces ont disparu (vous avez arrêté de saigner), vous n’avez plus de menstruations.

Par conséquent, si l’une de ces conditions n’est pas remplie, ou si après avoir utilisé cette méthode, votre bébé reçoit un supplément, a plus de 6 mois, ou si vous avez eu vos règles, vous devez utiliser une autre méthode de contrôle des naissances.

Les autres options disponibles si votre bébé est allaité sont

  • Méthodes de barrière: préservatif. Les éponges, les spermicides ou les capets cervicaux ne sont pas recommandés avant la fin de la quarantaine.Couple réfléchissant aux méthodes de contrôle des naissances pendant la période post-partum.
  • Des méthodes exclusivement basées sur les gestogènes : Il peut s’agir de la pilule, de l’implant sous-cutané, de l’injection (administrée tous les trois mois) ou du stérilet à la progestérone. Avec ces méthodes et l’allaitement, les saignements seront irréguliers, et il se peut aussi qu’il n’y ait pas. L’implant (placé à l’intérieur du bras sous la peau), le stérilet à la progestérone et l’injectable durent tous deux de 3 à 5 ans. Quant à la pilule, l’implant et l’injectable, ils peuvent être utilisés à partir de 21 jours après la naissance.
  • DIU en cuivre. Ce stérilet et le stérilet à la progestérone doivent être posés six semaines après l’accouchement.
  • Ligature des trompesLa « césarienne » : peut être pratiquée si l’accouchement est effectué par césarienne à ce moment-là, et sinon, à partir de 6 semaines après l’accouchement. Il s’agit d’une méthode irréversible.

Contraception post-partum : les mères qui n’allaitent pas

Si vous ne pratiquez pas l’allaitement maternel, l’ovulation se produit généralement au cours de la troisième semaine suivant l’accouchementAinsi, une fois que vous aurez repris les relations sexuelles avec pénétration, vous devrez utiliser une méthode de contraception.

Vous pouvez utiliser n’importe lequel des éléments ci-dessus et, en outre, toujours individualiser chaque cas, à savoir

  • Contraceptifs hormonaux œstrogène et gestagèneLes recommandations sont les mêmes pour la pilule, l’anneau vaginal et le patch que pour les autres femmes ; n’oubliez pas qu’il est important de tenir compte de vos antécédents (migraines, accidents vasculaires cérébraux ou familiaux, âge…). De plus, il est important de ne pas fumer, surtout si vous avez plus de 35 ans.

La contraception pendant la période post-partum permet une planification familiale adéquate, donc n’oubliez pas d’aller voir votre sage-femme et d’aborder cette question dans le visite post-partum.

Vous pourriez également aimer...