Maternité

Taché au premier trimestre, est-ce grave ?

La détection au cours du premier trimestre de la grossesse est l’un des signes les plus courants et l’un des plus préoccupants pour les femmes. Les changements qui se produisent dans le corps d’une femme pendant la grossesse sont multiples et affectent différents systèmes dès l’implantation de l’embryon.

Connaître les signes et les symptômes les plus courants permet de réduire les craintes et le malaise qui sont générés au cours de la grossesse.

Premiers signes de grossesse

La plupart des femmes savent que l’absence de menstruation est le premier signe d’une éventuelle grossesse. C’est pourquoi, lorsqu’il y a un « retard », un test de grossesse urinaire ou sanguin est effectué.

Parmi les nombreux signes qui peuvent apparaître au cours des premières semaines de la grossesse, on peut citer

  • Crampes menstruelles. Ces symptômes apparaissent en raison des changements hormonaux et morphologiques de l’utérus. C’est il est important qu’elles soient douces et tolérables.
  • Seins sensibles ou douloureux. La grossesse est un processus inflammatoire qui augmente la perception sensorielle.
  • Nausées ou vomissements. Il semble que la principale cause de ces problèmes soit la augmentation de la progestérone au premier trimestre.
  • Fatigue. Tous les changements que le corps doit subir produisent un épuisement physique.

Il est recommandé que se rendre à la consultation d’une sage-femme dès que possible de pouvoir connaître tous les signes et symptômes habituels au cours du premier trimestre de la grossesse, ainsi que de pouvoir identifier les situations qui doivent être suivies ou évaluées par un médecin.

Pourquoi y a-t-il du repérage au premier trimestre ?

Il est important d’identifier que les taches du premier trimestre, qu’elles soient brunâtres ou sanglantes, ne sont pas considérées comme un signe d’avertissement. Les changements que subissent le système vasculaire et la coagulation au cours des premières semaines de la grossesse font que la probabilité d’avoir une petite tache vaginale augmente.

Cela ne signifie pas que cela se produit à chaque grossesse et à chaque femme. La présence de taches au cours du premier trimestre est un signe qui peut être associé à des changements dans l’utérus. Mais ne doit pas être associé comme un symptôme nécessaire pendant une grossesse.

Après une échographie vaginale il est très fréquent qu’un petit spot apparaisse. Cela peut se produire le jour de l’exploration, généralement sous la forme d’une tache rougeâtre. Bien qu’il soit également possible que la tache apparaisse après quelques jours, étant plus fréquent un aspect brunâtre.

Il est également très fréquent qu’une petite tache apparaisse au cours du premier trimestre après avoir fait l’amour. Il ne doit pas être considéré comme un signe d’avertissement et les rapports sexuels ne doivent pas être interrompus s’ils n’ont pas été indiqués par un gynécologue.

Quels sont les signaux d’alerte ?

Il existe certaines situations pour lesquelles il est nécessaire de se rendre aux urgences pour être évalué par un médecin :

  • Saignement vaginal en règle générale. Contrairement à la tacheture, la quantité est plus abondante et s’apparente à une menstruation.
  • De fortes douleurs abdominales. Les douleurs abdominales sévères et continues doivent être évaluées par le gynécologue d’urgence.
  • Fièvre supérieure à 100 degrés Fahrenheit. Au cours des premières semaines de la grossesse, les processus infectieux doivent être évalués pour en trouver la source.

Si ces symptômes apparaissent, il est recommandé que le patient se rende dans un service d’urgence pour être évalué par un médecin. Ces signes peuvent être liés à d’autres situations qui n’affectent pas la grossesse. Il convient donc de procéder à une évaluation appropriée avant de tirer des conclusions négatives.Taché au premier trimestre, est-ce grave ?

Que faire en cas de repérage au cours du premier trimestre

Il n’est pas nécessaire d’avoir un comportement particulier. Comme il n’y a pas de signaux d’alarme, aucune évaluation optionnelle ou modification de comportement n’est nécessaire. Les recommandations associées au repos sont généralement liées à la présence d’ecchymoses. Elles peuvent être détectées par ultrasons et apparaissent généralement avec des saignements.

De nombreuses femmes enceintes se sentent coupables lorsqu’elles ont une sorte de tache au cours du premier trimestre et essayer de trouver quelle activité peut en être la cause.

Compte tenu de cette situation, il est important de noter que il n’y a pas d’activité physique qui augmente le risque de saignement et, avec elle, un effet possible sur la grossesse. Seules des situations extrêmes telles que des coups violents ou la soumission du corps à des exercices intenses, jamais pratiqués auparavant, peuvent générer des changements dans le corps avec des risques possibles.

Vous pourriez également aimer...