Maternité

Version céphalique externe

Parfois, à la fin de la grossesse, le fœtus est présenté avec les fesses vers le bassin de la mère ; c’est ce qu’on appelle la présentation par le siège. Bien que la plus fréquente soit la présentation céphalique, avec la tête en bas, cette position du siège se produit dans environ 3-4% des grossesses à partir de la 37ème semaine.

C’est une situation où l’accouchement naturel est difficile. Cependant, dans ces cas-là, il existe une alternative à l’accouchement par le siège ou à la césarienne : on parle de version céphalique externeou VCE. Voyons ce que c’est et quand cela est recommandé.

Qu’est-ce que la version céphalique externe ?

La version céphalique externe ou VCE est une manœuvre qui vise à transformer une présentation du siège ou transversale en une présentation céphalique. La présentation céphalique, avec la tête du fœtus vers le bassin de la mère, est, comme on le sait, la position la plus favorable pour un accouchement vaginal normal.

Cette technique a été largement utilisée dans l’histoire, depuis Hippocrate. Cependant, au milieu du XXe siècle, il n’était plus utilisé. Depuis l’an 2000, En raison du grand nombre de césariennes évitables qui étaient pratiquées systématiquement, lason application.

La version céphalique externe est une manœuvre sûre. Son taux de réussite est d’environ 50-60 %, dépendant principalement de l’expérience du gynécologue qui le réalise. C’est donc une technique efficace pour réduire de moitié environ le nombre de césariennes pour cette cause, ainsi que les accouchements par le siège.

Comment cela se fait-il ?

Il est recommandé de le faire vers la semaine 37Le fœtus est prêt à sortir en cas de problème, et il y a suffisamment de liquide amniotique et d’espace pour permettre la rotation.

La version céphalique externe est réalisée par un gynécologue en salle d’accouchementavec une salle d’opération à proximité qui est libre et prête à toute éventualité. Vous devez disposer d’une échographie et d’un cardiotocographe.

Avant de commencer, la position réelle du fœtus doit être vérifiée par échographie, ainsi que son état. L’état du placenta, la quantité de liquide amniotique, le cordon ombilical, etc. sont passés en revue. Pour éviter la douleur, la mère reçoit généralement une analgésie, ainsi qu’un médicament tocolytique pour détendre l’utérus et faciliter la manœuvre.

Pendant l’intervention, le rythme cardiaque du fœtus est surveillé pour éviter les altérations qui pourraient mettre en danger le bien-être du bébé. En cas de détresse fœtale, bien que très peu probable, une césarienne d’urgence serait pratiquée.

Quels sont les inconvénients de la version céphalique externe ?

Bien que, en général, le risque soit faible pour le fœtus et la mère, la version céphalique externe présente certaines complications potentielles. Parmi eux, nous pouvons mettre en évidence :

  • Diminution du rythme cardiaque du fœtus.
  • Rupture de sac.
  • Décollement placentaire.
  • Nécessité d’effectuer une césarienne d’urgence.Femme préparée à faire réaliser une version céphalique externe.

Toutefois, il convient de noter que la version céphalique externe ne peut pas être réalisée dans tous les cas de présentation du siège. Il existe un certain nombre de contre-indications à cette techniquequi comprennent, par exemple :

  • Placenta praevia.
  • Gestation multiple.
  • Malformations graves dans le fœtus.
  • La mort fœtale.
  • Problèmes de coagulation du sang.
  • Fœtus pesant plus de 4 kg.
  • Césariennes précédentes.
  • La livraison a commencé.
  • Anomalies utérines.

Conclusion

La version céphalique externe est une alternative sûre et efficace pour réduire le nombre de césariennes et d’accouchements par le siège pour les bébés par le siège à la 37e semaine de gestation. En tout état de cause, la mère doit être correctement informée des éventuels effets indésirables, ainsi que du taux de réussite.

Vous pourriez également aimer...